BlogLes grandes dames des psychédéliques - Ann Shulgin
  • $

$ 0, -

0,00 $US

Les grandes dames des psychédéliques - Ann Shulgin

17-01-2016

Si vous vous considérez comme un psychonaute ou que vous êtes au moins un peu familier de la scène des psychédéliques, vous reconnaîtrez certainement des noms comme Hofmann, McKenna, Leary et Grof. Chacun étant à sa manière un pionnier en ce qui concerne les psychédéliques.

Mais où sont les femmes de ce mouvement psychédélique ? Et bien, elles n'ont pas l'air d'être autant mises sur le devant de la scène. C'est pourquoi nous voulions rendre hommage dans ces petites séries aux pionnières les plus remarquables.

Nous avons parlé précédemment de María Sabina and Laura Huxley. Aujourd'hui : Ann Shulgin.

Ann Shulgin (née en 1931)

Ann est une ancienne thérapeute, auteur, oratrice et veuve du très célèbre chimiste Alexander "Sasha" Shulgin. Tout comme Laura Huxley, Ann Shulgin est bien plus que la simple "moitié de l'autre". Elle était pionnière tout comme son mari et co-auteur des livres classiques PiHKAL et TiHKAL.

Ann a rencontré Alexander en 1978, en travaillant avec des substances telles que la MDMA et le 2C-B lors de sessions thérapeutiques. C'était à une époque où ces substances étaient encore légales et elle faisait partie des centaines de thérapeutes qui ont utilisées avec succès ces nouvelles substances.

C'est Alexander, artiste au niveau moléculaire, qui a réintroduit la MDMA au monde en développant une nouvelle méthode de synthèse. Il a aidé les psychologues à adopter la substance dans les années 70 et il a continué à développer et évaluer les composants psychoactifs.

Sasha and Ann Shulgin by Alex Grey

Leurs propres rats de laboratoire

Alexander et Ann ont écrit au sujet de leur travail dans les livres PIHKAL (Phenethylamines I Have Known And Loved) et TIHKAL (Tryptamines I Have Known And Loved). Avec un groupe d'amis proches, les Shulgin ont exploré des centaines de nouvelles substances chimiques crées par Alexander. Quand on lui demandait pourquoi il testait ces échantillons lui-même, il répondait : " Il est problématique de tester l'empathie ou des changements de sa propre image avec des rats ".

Alexander est mort d'un cancer en 2014, mais Ann reste l'avocate impliquée pour l'utilisation des psychédéliques en thérapie. Les deux Shulgin ont été les instruments de la lutte pour la reconnaissance de la recherche psychédélique et pour l'éducation.

Education, non propagande

Dans son interview au sujet de l'éducation sur les drogues, Ann a dit : " Je crois en l'éducation sur les drogues. L'éducation, pas la propagande. Nous devrions avoir une éducation sur la drogue dans tous les USA, et probablement dans chaque lycée. Je pense que ça devrait réclamé. (...) Tout le monde devrait avoir une bonne et forte éducation, mais les gens doivent connaître les faits plutôt que les politiques et les préjudices. "

h2>Merci

Azarius tient à remercier les Shulgin pour toutes leurs contributions. Croyez-nous, si vous n'avez pas encore lu PiHKAL ou TiHKAL, vous devriez vraiment !

Financièrement, les Shulgin n'ont presque rien retiré de leur travail plein d'amour. Si vous voulez leur donner en retour, les donations sont les bienvenues sur le site Shulgin.

Les grandes dames des psychédéliques

Nous espérons que vous avez apprécié ce petit résumé de l'influence des femmes psychonautes et leur force dans le mouvement psychédélique. Ça a toujours été bizarre qu'il soit présenté essentiellement comme un club pour hommes.

Nous avons manqué une psychonaute importante ? Partagez-le dans les commentaires !

Sources / à lire

www.shulginresearch.org

Reddit.com - Interview with Ann Shulgin and Tania Manning



Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.