BlogAnniversaire de la mort d'Albert Hofmann : ce que le père du LSD a voulu nous transmettre
  • $

$ 0, -

0,00 $US

Anniversaire de la mort d'Albert Hofmann : ce que le père du LSD a voulu nous transmettre

29-04-2017

Albert Hofmann est un peu comme Neil Amstrong. Il n'a pas été le premier dans l'espace psychédélique, mais il a passé l'étape la plus symbolique. Le chimiste a synthétisé le LSD, et il a été la première personne a faire un trip d'acide. Qu'a-t-il pensé du fait de tripper ?

Ça fait exactement neuf ans aujourd'hui qu'il a quitté notre terre, un bon moment pour cette commémoration.

Un petit garçon dans les montagnes

La route du LSD n'a pas été facile pour Albert Hofman. Il est né à Baden, en Suisse, en 1906, fils d'artisan. Pas vraiment le type de famille qui voit naître des scientifiques, à cette époque.

Ses parents étaient tous les deux pratiquants, ce qui était courant à cette époque. Son père était catholique roman, sa mère protestante. Le jeune Albert, vers l'âge de 8 ans, a commencé à se questionner à ce sujet.

" Je disais que je n'étais pas croyant, mais qu'il devait bien y avoir un Dieu, parce que le monde existait et que quelqu'un devait bien l'avoir fait ", disait-il. " J'avais une très forte connexion avec la nature. "

Expérience spontanée

Il jouait beaucoup à l'extérieur dans les collines autour de Baden et dans les ruines du château Habsburg de Stein. Au cours de cette jeunesse agréable il a vécu une expérience qu'il appellera plus tard sa première expérience psychédélique.

On peut lire dans " LSD: My Problem Child " : " C'est arrivé un matin de mai - j'ai oublié l'année - mais je me rappelle exactement de l'endroit où ça a eu lieu, sur un chemin de la forêt de MartinBerg, au dessus de Baden ".

" En me promenant à travers les bois verts remplis du chant d'un oiseau et éclairés par le soleil du matin, tout est soudain apparu comme éclairé d'une lumière peu commune. Il brillait de ses plus beaux rayons, touchant le cœur, comme s'il voulait m'englober de sa majesté. J'étais rempli d'une indescriptible sensation de joie, d'unité et de sécurité béate. "

Il a suivi sa passion et a étudié la chimie pour faire l’investigation de la nature à son niveau le plus élémentaire. Ça l'a conduit au laboratoire de Basel où il a créé le LSD. (Vous pouvez lire cette histoire dans notre article bicycle day.)

Albert Hofmann

Tripper pour un monde plus durable

Albert a décrit le LSD comme une drogue psychotrope puissante. Loin d'être inoffensive, il fallait définitivement faire preuve de respect. Mais le risque en valait visiblement la peine, vu qu'il ne s'est pas arrêté à un seul essai : Albert a fait une centaine d'explorations sous trip.

Il a également voyagé au Mexique pour rejoindre des cérémonies chamaniques. En outre, il a réussi a synthétiser les ingrédients actifs des champignons mexicaines et des graines de morning glory, les dernières étant très proches du LSD.

En avance sur son temps, il s'est fait l'avocat de la durabilité. D'après lui, le LSD était une substance qui pouvait rapprocher l'Homme de la nature, et nous rendre plus conscient de notre impact sur l’environnement, pour nous avertir de notre autodestruction.

" A travers mon expérience du LSD et ma nouvelle image de la réalité, je sis devenu conscient des magies de la création, de la magnificence de la nature, et du royaume des plantes et des animaux, " dit le Dr. Hofmann au psychiatre Stanislav Grof pendant une interview en 1984. " Je suis devenu très sensible à ce qui allait arriver à tout ça et à nous tous. "



Ecrit par : Steek



Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.