BlogHans Plomp : explorateur de l'esprit - 2ème partie
  • $

$ 0, -

0,00 $US

Hans Plomp : explorateur de l'esprit - 2ème partie

25-02-2015

La semaine dernière, nous avons publié la 1ère partie de l’interview de l'écrivain et poète Hans Plomp (1944). Il a écrit avec Gerben Hellinga " Out of your mind " (" Uit je bol " NDLR) en 1994. Dans ce guide pour psychonautes, toutes sortes de substances sont abordées : du khat à la cocaïne en passant par le LSD et l'amanite tue-mouche.

Vous avez testé toutes ces substances avant d'écrire dessus ?

Plomp : " Oui, on a tout essayé. Même l’héroïne par exemple. Bien sûr avec une telle substance, vous savez à l'avance que vous préférez de pas être impliqué sérieusement. Mais nous nous demandions vraiment comment c'était.

Il y avait peu d'informations quand nous avons commencé : on trouvait même rien du tout sur certaines substances. Il y avait seulement le American guidebook, la High Times Encyclopaedia of Recreational Drugs et quelques publications scientifiques. Internet n'existait pas. Avec un groupe d'amis nous avons tout essayé et avons décrit les différents effets. "

L'arbre de la connaissance

" Nous avons commencé avec les substances les plus courantes. La première édition n'était pas encore très épaisse. Au fur et à mesure du temps, le livre s'est complété et il s'est sérieusement épaissi. A la même période apparaissaient des sites comme Erowid. Notre objectif était cependant différent : plus orienté culturellement.

Nous avons pensé qu'il était important de montrer que la consommation des substances n'était pas un phénomène datant seulement des dernières décennies. Ça existait depuis des milliers d'années. C'est en fait le cœur des religions. Elles sont déjà interdites dans la première page de la Bible. Quand Eve croque la pomme de l'arbre de la connaissance, on fait visiblement référence aux psychédéliques ! L'histoire parle d'une culture chamanique préexistante qui a été remplacée de force par le christianisme. "

" L'exploration de nouveaux mondes est un peu terminée pour moi. Actuellement, je suis plus concentré sur la Terre, sur la vie elle-même. C'est le plus grand mystère qui soit ! "

D'autres mondes

" Mes parents sont chrétiens, mais ça ne m'a jamais intéressé. Quand j'ai commencé à tripper, j'ai commencé à accéder à des mondes qu'on me disait ne pas exister. J'ai découvert que d'autres cultures reconnaissaient et expliquaient ces expériences. De nombreuses traditions peuvent vous montrer le chemin : bouddhisme, chamanisme, traditions des temps anciens. Je commençais à explorer les autres mondes par différents moyens. "

Médicament ou sacrement ?

" Pour moi, les psychédéliques sont essentiellement des outils magiques, que vous pouvez appeler sacrements ou plantes sacrées. Dans les cultures traditionnelles, elles sont appelées " la chair des dieux ". Des noms si fascinants mettent en avant les contacts que vous pouvez avoir avec eux.

C'est sûr, je pense qu'il ont des propriétés médicinales, mais je suis sceptique quand au fait qu'il faille utiliser la morphine seulement quand on meurt, le cannabis quand on a le cancer ou les champignons magiques quand on souffre de migraines. Si c'est le cas vous pensez à côté de quelque chose, je pense. "

Hans Plomp

Comment la société idéale appréhenderait les psychédéliques ?

" Je voudrais qu'on rétablisse ces écoles du mystère, où les gens peuvent apprendre comment utiliser ces substances. Dans l’ancien temps, les gens accédaient à d'autres dimensions au cours de rituels spécifiques appelés les mystères éleusiens. De nos jours, c'est quelque chose de similaire qui se passe pendant les cérémonies d'ayahuasca.

En gros nous sommes tous des pionniers : nous sommes toujours en train de découvrir l'utilité de différentes herbes et substances et comment agir face à elles. Je pense qu'à la fin, c'est le résultat qui est plus important que la manière de les utiliser : vous pouvez aussi partir en ballade en forêt avec des amis, manger des champignons ou des truffes et avoir la plus merveilleuse des expériences. Ou rester à la maison à écouter de la musique, ou dans le silence. "

Avez-vous déjà eu une expérience trop extrême ?

" Et bien, il y a eu en effet une expérience qui m'a fait très peur. Avec la teinture de salvia, en fort dosage. J'étais dans la chambre avec un ami quand un trou s'est soudain formé dans le mur. Une voix a dit " entrez ". Et nous entrés dans le trou. On se tenait la main, mais cela n'était pas autorisé : "vous pouvez seulement rentrer seul. " J'ai donc mis ma jambe à l'extérieur du trou pour éviter d'y tomber !

Heureusement ça n'a pas duré longtemps. J'ai trouvé ça bizarre. J'avais eu des expériences intenses et des trips difficiles, mais il s'agissait de problèmes personnels que je devais régler, ou sur lesquels je devais travailler. La salvia évoquait un monde que je ne voulais pas explorer plus en profondeur. "

" C'est le travail des psychonautes : découvrir la magie, l'amour et la beauté de la vie. "

Exploration suffisante

" C'est un peu fini pour moi l'exploration d'autres mondes. Actuellement, je me concentre plus sur la Terre, sur la vie elle-même. C'est le plus grand des mystères qui soit ! Bien sûr, il m'arrive toujours de consommer une substance de temps en temps, mais je retourne toujours à des endroits que je connais déjà.

J'essaie de trouver un moyen de transposer cette sagesse ancienne à notre époque. J'aime partager mon point de vue sur mes trips avec les gens. J'aime leur dire que la vie a un sens et que le justice cosmique existe. Que le vie ne finit pas quand on meurt et que c'est juste fantastique : une grande aventure avec beaucoup d'amour et de créativité. "

Qu'est-ce que vous aimeriez transmettre à cette nouvelle génération de psychonautes ?

" Je pense que notre monde a le besoin urgent d'une nouvelle conscience. Nous devons découvrir les merveilles de cette planète et ses possibilités. C'est le travail des psychonautes : découvrir la magie, l'amour et la beauté de la vie. Je pense que nous construisons la spiritualité des temps modernes. Nous sommes les prêcheurs anonymes de notre temps. Si nous prenons conscience de nos capacités, nous pouvons permettre au monde de s'épanouir à nouveau. "



Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.