BlogVisite de police pendant la Coupe du 24e High Times Cannabis
  • $

$ 0, -

0,00 $US

Visite de police pendant la Coupe du 24e High Times Cannabis

24-11-2011

Hier, la police néerlandaise a attaqué le 24e High Times Cannabis Cup, qui s'est tenue à Amsterdam - la première fois dans la longue histoire de la Coupe.

La garde se composait de 150 à 200 policiers qui sont arrivés vers 4h30. Des témoins ont rapportés par Twitter que tous les participants ont été fouillés et tous les stands ont été étudiés. Des bourgeons ont été confisqués, mais aucune arrestation ou accusation n'a été faite. Selon les participants sur twitter, les policiers faisaient leurs recherches très approfondies, mais n’était pas hostiles vers l'équipage ou les visiteurs.

Jusqu'à présent, la Coupe High Times a toujours été une manifestation pacifique. Jamais des problèmes ou des perturbations n’ont été signalés, dès sa première édition en 1988, jusqu'à maintenant. Le VOC (Association néerlandaise pour l'abolition de la prohibition du cannabis) a été consterné par l’attaque de la police et le grand spectacle de force, allant même jusqu'à affirmer que la guerre sur le cannabis a même propager aux Pays-Bas et que cette action pourrait être le début d'une attaque contre le cannabis dans ce qui était autrefois un pays tolérant.

Pendant un moment, il semblait que ça allait marquer la fin de la Cannabis Cup, avec la police confisquant de tout, mais selon une mise à jour sur le site de High Times l'événement se poursuivra aujourd'hui à 14 heures. Selon ce message la visite était basée sur un malentendu sur une demande de permis déposée par le lieu de l'événement et les participants n'ont jamais été la cible. Le malentendu a depuis été résolu et aucune arrestation n’a été effectuée.

Sources:

VOC Nederland

Photo propriété de DNA Genetics

Voyez l'album de photo sur la page facebook Azarius pour plus de photos prisent pendant le Cannabis Cup.


Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.