BlogAnalogue du LSD soulage les céphalées en grappe
  • $

$ 0, -

0,00 $US

Analogue du LSD soulage les céphalées en grappe

01-07-2011

Les résultats d'une étude récente qui ont été présentés à l’International Headache Congress indiquent que les personnes souffrant de céphalées en grappe, l'une des conditions les plus douloureuses connues, peuvent bénéficier d'un traitement avec 2-bromo-LSD (BOL-148), une forme de LSD non-hallucinogènes.

Six patients ont été traités avec la substance et ont montrés une réduction significative des céphalées en grappe par jour, certains ont été sans attaques pendant des semaines ou des mois.

"Certains de ces patients rapportent encore des soulagements significatifs plus d'un an après qu'ils ont été traités avec le composé", déclare John Halpern, un psychiatre à la Harvard Medical School de Boston et l'un des chercheurs impliqués dans l'étude. "Personne n'a jamais rapporté ce genre de résultats."

"Quelles sont les causes de ces attaques n'est pas encore clair", déclare Peter Goadsby, un expert des maux de tête à l'Université de Californie, San Francisco, qui n'est pas liée à la recherche. Mais des études récentes suggèrent que des changements dans la structure de l'hypothalamus sont impliqués.

Bien qu'il n'y ait pas de cure, les patients peuvent parfois guérir les maux de tête par l'inhalation d'oxygène pur à la survenue d'une attaque. D'autres traitements comprennent bloquant les canaux calciques avec la drogue vérapamil qui est utilisé pour les arythmies cardiaques - ou la prise de triptans, également utilisé pour des migraines. Certains patients ont également signalé du soulagement par les drogues hallucinogènes comme le LSD et la psilocybine.

Dans une étude de 2006, 22 des 26 patients de céphalées en grappe ont rapporté d’avoir traités les attaques avec succès en utilisant la psilocybine, et 18 des 19 utilisateurs de psilocybine ont rapportés des longues périodes sans attaques.

L'étude avec BOL a été menée par Torsten Passie, un psychiatre à l'École de médecine de Hanovre en Allemagne et un expert sur le LSD. Lui, Halpern, et ses collègues ont décidé de tester 2-bromo-LSD (BOL), qui a été développée par Sandoz, la société suisse qui était le premier à synthétisé le LSD.

Lors de la conférence, Halpern et Passie ont présentés les données de six patients souffrant de céphalées en grappe qui ont reçus BOL une fois tous les 5 jours pour un total de trois doses. Tous les patients ont rapporté une réduction de la fréquence des attaques, et cinq patients ont déclaré avoir aucune attaque pendant des mois.

En raison de l'ampleur de cette étude et les inconvénients associés, Passie et Halpern espérent de commencer un essai clinique de phase II avec 50 patients plus tard cette année.

Lisez l'article complet (en anglais) ici.


Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.